Es-tu déjà allé sur la place de la Concorde, en plein centre de Paris, voir ce drôle de grand monument qu’on appelle l’obélisque ? As-tu remarqué les deux palais identiques à l’opposé de la Seine ? Celui de droite, c'est l’Hôtel de la Marine. Il a une histoire longue de plus de deux siècles, suis-nous à la découverte de ses aventures…

Quelle façade géométrique !

L’Hôtel de la Marine a été construit en même temps que la place de la Concorde, à la fin du règne de Louis XV dans les années 1770.

Si tu regardes bien sa façade, tu remarqueras qu’elle est parfaitement symétrique ! C’est un parfait exemple de l’architecture classique du XVIIIe siècle. Mais, si on observe bien, on peut tout de même voir quelques différences… Sauras-tu les trouver ?

 

La façade de l’Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde

La façade de l’Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde est parfaitement symétrique

 

Au départ, c’était le Garde-Meuble de la Couronne

En 1772, Pierre-Elisabeth de Fontanieu, l’intendant du Garde-Meuble royal, s’installe dans un palais tout neuf sur la place de la Concorde. C’est aujourd’hui l’Hôtel de la Marine, mais à l’époque on l’appelait le Garde-Meuble de la Couronne. 

Le travail de Fontanieu ? S’occuper des meubles du roi : les fauteuils, canapés, chaises mais aussi les tapisseries qui ornent les châteaux du roi. Pour cela, il fait fabriquer des meubles de très grande qualité à des ébénistes ou des menuisiers très habiles qui réalisent pour le roi de vrais chefs-d’œuvre ! Tu peux en voir à l’Hôtel de la Marine mais également au château de Versailles ou au musée du Louvre.

Le Garde-Meuble a aussi comme mission de réparer et stocker les meubles du roi. À l’Hôtel de la Marine, il y a donc de nombreux artisans du bois qui travaillent dans les ateliers : des ébénistes qui réparent les meubles, mais également des tapissiers qui s’occupent des tissus précieux qui recouvrent les fauteuils.

 

Un appartement de fonction

Au premier étage de l’Hôtel de la Marine, il y a les appartements de l’intendant et de sa famille. 

Intendant du Garde-Meuble royal, c’est un poste très prestigieux. Celui qui l’occupe est logé sur place dans de somptueux appartements. Au XVIIIe siècle, les appartements de l’aristocratie se composent toujours de cette façon :

  • un salon. À l’époque, c’est une pièce de réception où l’on accueille les visiteurs. On peut y faire des soirées mondaines, organiser des concerts… On appelle cela "tenir salon" ;
  • une chambre où l’on trouve très souvent un immense lit de parade avec des tentures très belles qui montrent l’importance et la richesse de son propriétaire. Il y a la chambre de Monsieur et la chambre de Madame ;
  • des cabinets. Ce sont des pièces plus petites qui servent pour travailler, pour se laver ou encore de bibliothèque. Pour les femmes, on les appelle "les boudoirs".

 

Escalier de l’intendant

L’escalier de l’intendant permet aux visiteurs qui viennent au Garde-Meuble de rejoindre les appartements du premier étage

 

À l’Hôtel de la Marine, l’intendant et sa famille ont également une salle à manger. C’est tout nouveau au XVIIIe siècle. Auparavant, les familles mangeaient dans les salons sur des tables avec tréteaux que les serviteurs montaient et démontaient pour les repas. Étonnant, non ? 

 

Des salles de réception

Au premier étage, on trouve également de très beaux salons de réception. Au XVIIIe siècle ces pièces permettaient de présenter au public les plus belles pièces des collections du Garde-Meuble royal. On pouvait donc y voir des tapisseries magnifiques, des meubles de grande qualité, mais aussi des statues en bronze, des armes rares et… les bijoux de la Couronne !

En effet, dans l’un des salons, des armoires présentaient des couronnes, des colliers et d’énormes diamants.

Ces salons de réception sont comme nos musées d’aujourd’hui. Ils présentent les collections du roi aux Parisiens et aux visiteurs étrangers, chaque premier mardi du mois de Pâques à la Toussaint. Ils permettaient surtout d’étaler la puissance et la richesse du roi et de la France et le savoir-faire de ses artisans.

 

Au XIXe siècle : le Garde-Meuble devient l'"Hôtel de la Marine"

À la Révolution française, la France devient une République. Sans roi, le Garde-Meuble royal perd peu à peu son utilité. Cette institution existe cependant toujours. Aujourd’hui, elle s’appelle le Mobilier national. Elle a toujours de très belles collections de meubles qui décorent les ministères, mais aussi les ambassades ou encore le palais de l’Elysée.

À partir de 1789, c’est le ministère de la Marine qui occupe le palais. Tu comprends mieux pourquoi on l’appelle ainsi ? Pendant 226 ans, c’est le “quartier général” de la Marine française. C’est ici que sont prises les grandes décisions concernant la Marine. 

Quand tu visiteras les salons de réception, regarde bien les décors sur les murs, tu pourras voir des ancres, des poissons, mais aussi les portraits de marins célèbres et les noms de grands ports de France.

 

Un des décors marins des salons de réception

 

Au cours du XIXe siècle, de très nombreux bals ont eu lieu dans ces grands salons de réception. On imagine facilement ces fêtes somptueuses avec des messieurs en chapeau haut de forme et queue de pie et des dames dans de jolies robes à crinolines !

 

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à venir à l’Hôtel de la Marine pour découvrir la vie des aristocrates des XVIIIe et XIXe siècles !