Découvrez le projet de l'Hôtel de la Marine

28 mars 2017 Institutionnel

Plongez au cœur du projet de restauration et de remeublement de l'Hôtel de la Marine en vue d'une ouverture au public en 2019.

  

L’Hôtel de la Marine est confié depuis la fin de l’année 2015 au Centre des monuments nationaux.
Celui-ci a entamé une grande campagne de restauration et d’aménagement afin de l’ouvrir largement au public. Découvrez le projet scientifique et culturel élaboré pour contribuer au rayonnement de ce monument d’exception.

Quel projet ?

Le Centre des monuments nationaux veut faire de l’Hôtel de la Marine un nouveau site emblématique de l’attractivité touristique de Paris et du rayonnement international de la France.
 
- Un patrimoine exceptionnel constitué par l’architecture de Gabriel, les décors et les objets d’art des XVIIIe et XIXe siècles.
 
- La gastronomie et l’art de vivre à la française : les arts de la table, l’art de recevoir, les différentes formes de goût. 
L’ensemble de ces différents éléments ont pris leur essor précisément à la fin du XVIIIe siècle, au moment de la construction de l’Hôtel. Et aujourd’hui encore, il constitue l’un des fondements de l’image de la France, notamment auprès des visiteurs étrangers. 

- La dimension navale, incontournable dans l’histoire de l’Hôtel, ne sera bien sûr pas négligée dans cette programmation.

  

    

Quelle expérience de visite en 2019 ?

Vous pourrez découvrir l'Hôtel de la Marine à la fin de l'année 2019.
La cour d’honneur, ses galeries et porches, seront offerts toute l’année en accès libre aux visiteurs et aux passants, qui pourront les traverser depuis la rue Royale ou la place de la Concorde, recréant une nouvelle circulation dans le quartier. L’Hôtel sera ainsi largement ouvert sur son environnement.

Trois offres de visite à découvrir :

- Un circuit court qui donnera accès aux salons d’apparat (XIXe siècle) et à la loggia,

- Un circuit historique permettra une immersion au XVIIIe siècle par la découverte des appartements de l’intendant.

- L’ancienne galerie des tapisseries du Garde-meuble et la salle du Centre opérationnel maritime de la Marine accueilleront des expositions temporaires, qui seront intégrées au circuit long ou pourront être visitées séparément.

Un salon de thé, un café et un restaurant prendront place dans des espaces au rez-de-chaussée, à l’entresol et au premier étage et proposeront une véritable programmation cohérente et variée mettant en valeur la gastronomie sous une approche culturelle.

Un chantier scientifique

L’ambitieuse campagne de travaux porte sur la totalité du monument afin d’en préserver la cohérence et d’y déployer une offre culturelle et patrimoniale inédite.
À la suite de la restauration des façades dont le chantier débute aujourd’hui, les appartements de l’intendant du Garde-meuble au premier étage (dans l’aile Saint-Florentin), seront restaurés et restitués au plus proche de leur état au temps de Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray au XVIIIe siècle, tandis que les pièces d’apparat (galeries, salons, salle à manger et bureau de l’aile Concorde) seront conservées dans leur état hérité de la Marine, avec des décors remaniés au XIXe siècle.
À partir d’un travail scientifique basé sur les archives, un processus d’identification, de recherche et de localisation des meubles et objets originaux est en cours.

 

 
 

Un peu d'histoire

La pièce maîtresse d'un programme urbain ambitieux. L'Hôtel de la Marine est un des deux grands palais conçus pour orner la place royale commandée par Louis XV au XVIIIe siècle. C'est l'architecte Ange-Jacques Gabriel qui a réalisé l'édifice.

Le Garde-meuble de la Couronne. À son ouverture en 1774, le monument est « l'Hôtel du Garde-meuble ». Il abrite l'administration du Garde-meuble de la Couronne, ancêtre du Mobilier national. Le public peut visiter les collections royales à certains moments de l'année. 

L'arrivée de la Marine et la transformation du monument. Pendant la Révolution française, en 1789, Louis XVI et ses ministres sont contraints de quitter Versailles pour Paris. Le ministère de la Marine s'installe partiellement au Garde-meuble. En 1806, il occupe l'ensemble du bâtiment qui devient « Hôtel de la Marine ». La Marine y reste jusqu'en 2015.